Une consultation initiale productive et efficace : les 5 conseils clés
février 3, 2020 Par: Denise Deschênes Read Time: 3 minutes
Print

La consultation d’un avocat, même préliminaire, peut se révéler intimidante, mais cela ne doit pas être forcément ainsi.

Cela dit, cette expérience tient au fait que la plupart des gens ne savent pas ce à quoi s’attendre, ni comment s’y préparer.  Voici quelques conseils qui vous aideront à vous préparer, ce qui rendra votre première rencontre à la fois moins intimidante et plus productive.

Acheminez à l’avance, le plus tôt possible, les documents pertinents

Fournir les documents pertinents, avant votre première rencontre, est essentiel, car votre avocat pourra se préparer au mieux à s’attaquer aux particularités de votre dossier.

Fournir les documents pertinents, avant votre première rencontre, est essentiel, car votre avocat pourra se préparer au mieux à s’attaquer aux particularités de votre dossier.

Ces documents, que peut vous demander le service clients de notre groupe Droit de l’emploi, peuvent comprendre votre contrat de travail, votre lettre de cessation d’emploi (le cas échéant) et des preuves de revenus comme les feuillets T4 ou des bulletins de paye. Il est essentiel que ces documents soient communiqués avant votre première rencontre, car cela permet à votre avocat de mieux se préparer aux particularités de votre dossier. Le plus tôt vous pourrez le faire, le mieux ce sera.

Préparez une chronologie

Une chronologie des événements constitue votre point de vue sur ce qui s’est passé et ce qui vous motive à vouloir consulter un avocat. Cette séquence ou rétrospective peut prendre la forme d’une simple description indiquant des faits essentiels. Par exemple, vous voudrez indiquer des informations telles que votre date d’entrée en fonction chez votre employeur, votre poste, votre ancienneté ou état de service et les faits entourant les enjeux de l’affaire.

Demandez des éclaircissements à tout moment

Lors de votre première consultation, votre avocat vous expliquera certains concepts de droit, et il se peut que ce soit la toute première fois que vous en preniez connaissance. Si tel ou tel élément n’est pas clair, n’hésitez pas à demander des éclaircissements ou à y revenir. Votre avocat s’assurera que vous l’avez bien compris, y compris les voies de recours qui s’offrent à vous. N’hésitez pas aussi à poser des questions en cours de route; elles sont bienvenues et vivement encouragées.

Préparez des questions à poser

Une liste de questions, préparée à l’avance,  que vous aimeriez poser à votre avocat, présente deux avantages non négligeables : vous aurez la certitude de ne rien oublier et tirerez le meilleur parti de votre rencontre. Cela dit, vous pouvez toujours poser des questions à tout moment, mais à vouloir le faire une à une, individuellement, par courriel ou par téléphone, le temps voulu pour y répondre finira par s’accumuler. Afin que nous puissions travailler aussi efficacement que possible pour vous, votre collaboration est vivement encouragée.

Ayez en tête l’issue que vous souhaitez et soyez clair sur ce qui fait votre affaire

Qu’espérez-vous tirer de votre recours à un avocat? La réponse à cette question est le résultat que vous souhaitez obtenir. Selon votre situation, cela peut consister, entre autres, à obtenir des meilleures indemnités  de départ, à savoir si le contrat de travail que vous allez signer est équitable et raisonnable ou à obtenir des conseils généraux sur une situation à laquelle vous êtes confronté au travail. Dans la mesure où vous avez une idée du résultat souhaité, vous disposerez alors d’un cadre de référence non seulement pour votre première rencontre  avec l’avocat mais aussi pour votre recours à long terme.

En suivant les conseils ci-dessus, vous aurez assurément une consultation des plus fructueuses avec votre avocat. D’autre part, comme outils, ces conseils vous aideront à baliser le terrain de votre collaboration au-delà de la consultation initiale.

Si vous avez des questions et enjeux liés à votre emploi, n’hésitez pas à communiquer avec l’un de nos avocats expérimentés de notre groupe Droit de l’emploi.

This content is not intended to provide legal advice or opinion as neither can be given without reference to specific events and situations. © 2019 Nelligan O’Brien Payne LLP.

Enjoy this article? Don't forget to share.